>> Musée Ingres vue d'hélicoptère

Jean-Auguste Ingres (1780-1867)

Exposition temporaire, par rotation, des dessins d'Ingres dont le Musée possède environ 4 000 (les papiers d'Ingres)





Madeleine Chapelle épouse Ingres
Dessin, mine de plomb et aquarelle sur papier (1814)



Exposition permanente des peintures d'Ingres

Portrait de Madame Gonse. (1845-1852)
huile sur toile. Caroline Maille fût la fille d'un ami de J.A.D Ingres et l'épouse d'un conseiller à la cour d'appel de Rouen. Elle fût l'élève d'Ingres dans sa jeunesse; alors qu'elle séjournait à Rome avec sa famille.
Roger délivrant Angélique. Huile sur toile (1841)
Sujet tiré de l'oeuvre de l'Arioste " Roland Furieux"
Réplique d'une oeuvre d'Ingres acheté par le roi Louis XVIII pour décorer un dessus-de-porte dans la salle du trône à Versailles.

Portrait de Jean-François Gilibert
. Huile sur toile (1804-1805)
Ami montalbanais très proche de J.A.D. Ingres avec lequel il échangea une importante correspondance.


Exposition permanente des élèves d'Ingres (Chassériau, Combon, Flandrin)


Etude de nègre
. (1838)
Théodore Chasseriau (1819-1856)
Elève de l'atelier d'Ingres. Cette étude lui fut commandée par le maître en vue d'une oeuvre que celui-ci souhaitait peindre "le Seigneur chassant le démon du haut de la montagne". Cette oeuvre ne fut jamais réalisée.

Portrait de la comtesse de Goyon née Oriane de Montesquiou-Fezensac.
(1853)
par Hippolyte Flandrin (1809-1864)
Elève de J.A.D. Ingres. Prix de Rome en 1832. Peintre religieux et portraitiste.


Le fameux violon d'Ingres

copyright 2003 - Les Amis du Musée Ingres - E.mail : contact@amis-museeingres.com